Origine du théâtre de L’A…

Allons-y pour un peu d’histoire de L’Amalgame en mots et images distribués ici ou parfois ailleurs, entre autres via FaceBook.

Pourquoi des femmes? L’Amalgame résulte d’un conflit social, d’une contraction administrative, de douloureux coups et déchirements, de la générosité d’organismes (vivants ou corporatifs), de nombreuses et fructueuses rencontres de personnes créatives.L’Amalgame est une retombée indirecte de la fusion de territoires scolaires à la fois occupés et défendus, où le statut de la femme se retrouve là aussi en constante redéfinition.

Phase un : fusion dans un premier projet multidisciplinaire!

Point de départ

Alliance et engagement créatifs de personnes-clés participant à l’éclosion d’un premier spectacle dont l’idée est lancée en 2004.

Ce serait l’alliage d’idées bouillonnant au coeur d’une vaste et solide vision artistique : monter ensemble et ici à Cornwall un spectacle communautaire de grande envergure alliant arts visuels, chant, chorale, danse, musique, théâtre…

« La troupe », d’abord sans nom officiel, se développe d’une manière organique au rythme de l’évolution de son travail comme en témoigne la refonte épisodique de sa désignation.

L’embryon en formation, d’abord baptisé Les triplettes de Lorneville puis la Fiesta tzigane, deviendra Bistro Blues au moment de ses représentations en octobre 2006!

En résumé voilà donc l’étrange nature et la naissance de la troupe de théâtre de L’Amalgame.

Une réponse sur “Origine du théâtre de L’A…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *